Flor Enversa - Senher Dalfin Agrandir l'image

Flor Enversa - Senher Dalfin

29009N

L'ensemble Flor Enversa se consacre depuis plusieurs années à l'art des troubadours. Dédié à Peirol (...1188-1222...) et à Na Castelosa (vers 12000), troubadour et trobairitz d'Auvergne, cet enregistrement rassemble les 17 chansons de Peirol dont les musiques et les textes nous sont parvenus dans les manuscrits, et 2 chansons de Na Castelosa. Flor Enversa fait revivre ces chants, s'accompagnant d'instruments reconstitués au plus près des sources archéologiques, sculptures, manuscrits, traités de l'époque. Peirol (1188-1222) était un pauvre chevalier d'Auvergne, du château de Peirol près de Rochefort-Montagne (Puy-de Dôme), sur les terres de Dauphin d'Auvergne. Homme courtois, poète, chanteur et viéliste, il fut accueilli à la cour de Dauphin, grand protecteur des troubadours et troubadour lui-même. Celui-ci avait une sur, Sail de Claustra, qui était belle, bonne et très estimée, qui était femme de Béraut de Mercur, un grand baron d'Auvergne, et Peirol composa par amour pour elle de magnifiques chansons . Puis leur amour grandit, et le Dauphin cru que la dame accordait plus qu'il ne convenait au troubadour, et le chassa. Peirol partit alors vers d'autres cours, dans le Viennois, en Provence, en Italie, puis comme pèlerin en terre Sainte. Les manuscrits nous ont transmis 32 poèmes de lui, dont 17 avec la partition musicale. Na Castelosa était d'un château des bords de l'Auze, aujourd'hui disparu et situé sur la commune de Sénezergues, dans le canton de Montsalvy (Cantal).Cétait une dame très gaie, très instruite et très belle, mariée au Turc de Meyronne , un des seigneurs du château de Meyronne, en Haute Loire. Elle aima Armand de Bréon, du château de Joursac, près d'Allanche, et composa pour lui ses chansons. Elle rencontra probablement Peirol à la cour de Dauphin d'Auvergne. Nous possédons aujourd'hui 4 textes de chansons de Na Castelosa, toutes sensibles et passionnées.

ATTENTITON : Les fichiers disponibles en téléchargement sont au format mp3. N'hésitez pas à nous contacter par mail pour les recevoir en version non compressée (wave) à contact@phonolithe.fr

Plus de détails

8,33 €

En savoir plus

Domitille Vigneron : Voix, Vièles À Archet

Thierry Cornillon : Voix, Fifre, Guimbarde, Tambourin À Cordes

Olivier Feraud : Vièles À Archet, Kitara Romane, Psaltérion, Kaval

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Flor Enversa - Senher Dalfin

Flor Enversa - Senher Dalfin

L'ensemble Flor Enversa se consacre depuis plusieurs années à l'art des troubadours. Dédié à Peirol (...1188-1222...) et à Na Castelosa (vers 12000), troubadour et trobairitz d'Auvergne, cet enregistrement rassemble les 17 chansons de Peirol dont les musiques et les textes nous sont parvenus dans les manuscrits, et 2 chansons de Na Castelosa. Flor Enversa fait revivre ces chants, s'accompagnant d'instruments reconstitués au plus près des sources archéologiques, sculptures, manuscrits, traités de l'époque. Peirol (1188-1222) était un pauvre chevalier d'Auvergne, du château de Peirol près de Rochefort-Montagne (Puy-de Dôme), sur les terres de Dauphin d'Auvergne. Homme courtois, poète, chanteur et viéliste, il fut accueilli à la cour de Dauphin, grand protecteur des troubadours et troubadour lui-même. Celui-ci avait une sur, Sail de Claustra, qui était belle, bonne et très estimée, qui était femme de Béraut de Mercur, un grand baron d'Auvergne, et Peirol composa par amour pour elle de magnifiques chansons . Puis leur amour grandit, et le Dauphin cru que la dame accordait plus qu'il ne convenait au troubadour, et le chassa. Peirol partit alors vers d'autres cours, dans le Viennois, en Provence, en Italie, puis comme pèlerin en terre Sainte. Les manuscrits nous ont transmis 32 poèmes de lui, dont 17 avec la partition musicale. Na Castelosa était d'un château des bords de l'Auze, aujourd'hui disparu et situé sur la commune de Sénezergues, dans le canton de Montsalvy (Cantal).Cétait une dame très gaie, très instruite et très belle, mariée au Turc de Meyronne , un des seigneurs du château de Meyronne, en Haute Loire. Elle aima Armand de Bréon, du château de Joursac, près d'Allanche, et composa pour lui ses chansons. Elle rencontra probablement Peirol à la cour de Dauphin d'Auvergne. Nous possédons aujourd'hui 4 textes de chansons de Na Castelosa, toutes sensibles et passionnées.

ATTENTITON : Les fichiers disponibles en téléchargement sont au format mp3. N'hésitez pas à nous contacter par mail pour les recevoir en version non compressée (wave) à contact@phonolithe.fr