Lakdhar Hanou - Ne fut ce qu'en chine Agrandir l'image

Lakdhar Hanou - Ne fut ce qu'en chine

20045

Nouveau produit

'Le Maqâm, système mélodique dorigine arabo-musulmane, est un trait dunion entre différentes cultures musicales qui sétendent de lEspagne à la Chine et du Moyen-âge à nos jours. Aux confins de lOrient, divers syncrétismes musicaux se sont fondés avec la rencontre du maqâm et des cultures originelles des pays quil a traversés. En témoignent, entre autres, les Ouïgours, peuple turcophone entre tradition chinoise et maqâm, larabo andalou ou le flamenco en Espagne, les musiques traditionnelles de Grèce, le gnawa islamo-animiste. À partir de ce concept, Lakhdar Hanou développe un spectacle tout à fait original, en sassociant à des artistes héritiers de ces horizons et interprètes de talent. Danse orientale, chant arabe, percussions orientales, ensemble à cordes exceptionnel : oud, guitare flamenca, Guzheng (cithare chinoise), violon, violoncelle, explorent ces syncrétismes. Une rencontre unique qui adapte et interprète son répertoire de compositions et un recueil de pièces mythiques avec ses propres sonorités et arrangements ouverts à lesprit de la danse. Un spectacle intimiste et chaleureux. La voix et la mélodie sont imaginatives et généreuses, ponctuées dinstants de virtuosité. Un moment vivant, fait de générosité, dhumanité et de partage.'' - Cricao

Plus de détails

9,17 €

En savoir plus

Lakhdar Hanou : Oude

Jiang Nan : Cithare Chinoise

Felipe Noguera : Guitare Flamenca

Yves-Marie Berthou : Percussions

Suzanne Abdalhadi : Percussions, Voix

Raphael Sibertin-Blanc : Violon

Bastien Mercier : Violoncelle

Sofiane Saidi : Voix

Ines Bessaad : Voix

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Lakdhar Hanou - Ne fut ce qu'en chine

Lakdhar Hanou - Ne fut ce qu'en chine

'Le Maqâm, système mélodique dorigine arabo-musulmane, est un trait dunion entre différentes cultures musicales qui sétendent de lEspagne à la Chine et du Moyen-âge à nos jours. Aux confins de lOrient, divers syncrétismes musicaux se sont fondés avec la rencontre du maqâm et des cultures originelles des pays quil a traversés. En témoignent, entre autres, les Ouïgours, peuple turcophone entre tradition chinoise et maqâm, larabo andalou ou le flamenco en Espagne, les musiques traditionnelles de Grèce, le gnawa islamo-animiste. À partir de ce concept, Lakhdar Hanou développe un spectacle tout à fait original, en sassociant à des artistes héritiers de ces horizons et interprètes de talent. Danse orientale, chant arabe, percussions orientales, ensemble à cordes exceptionnel : oud, guitare flamenca, Guzheng (cithare chinoise), violon, violoncelle, explorent ces syncrétismes. Une rencontre unique qui adapte et interprète son répertoire de compositions et un recueil de pièces mythiques avec ses propres sonorités et arrangements ouverts à lesprit de la danse. Un spectacle intimiste et chaleureux. La voix et la mélodie sont imaginatives et généreuses, ponctuées dinstants de virtuosité. Un moment vivant, fait de générosité, dhumanité et de partage.'' - Cricao