Dzouga - Enfachinaires Agrandir l'image

Dzouga - Enfachinaires

10189

Nouveau produit

Dans ce nouvel opus, nous avons voulu jouer avec l'énergie, la cadence, en laissant certaines mélodies nous ensorceler. Nous les avons ornées des diverses influences musicales avec lesquelles nous cheminons depuis que nous nous sommes engagés dans cette aventure. Que l'auditeur se laisse envoûter par le plaisir que nous avons eu autant à écrire cet album qu'à l'interpréter « et qu'il estime perdue toute journée où il n'aura pas dansé au moins une fois ». Extrait du livret

12,50 €

Fiche technique

Artiste(s) Laurence Dupre (Violons, Voix) | Olivier Wely (Violon, alto, Voix)
Titres 1. Ont menarem gardar | 2. Bourrée de Lanla / Bourrée à Solomagne | 3. Rêve de valse, rêve d'un jour / Or et argent | 4. Bourrée du KB / Vers chez Soutou | 5. Scottich à Michel Péchadre / 'estre | 6. Polka à Chabrier
Titres (suite) 7. Mazurka de Jean Chabaud / Souvenir de Villefort | 8. Bourrées à Gustave Ythier | 9. La fille d'un fermier / Lo Pastro | 10. Bourrée de Trenou | 11. Se t'as paur que lo lop s'espine / Pinton / Le Pas piqué
Titres (suite) 12. Mazurka à Gaston Pouget / Polonaise du premier concerto Brandebourgeois | 13. Bourrées à Jean Ribeyrolle | 14. Scottish à Gaston Pouget | 15. Les enfachinaires / Bourrée d'Igny
Type de Danse 1. Bourrée | 2. Bourrées | 3. Valses | 4. Bourrées | 5. ScottishS. | 6. Polka | 7. Mazurkas | 8. Bourrées | 9. Valses | 10. Bourrée | 11. Polkas piquées | 12. Mazurka | 13. Bourrées | 14. Scottish | 15. Bourrées
Type de Support CD
Label AEPEM
Date de sortie 2016

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Dzouga - Enfachinaires

Dzouga - Enfachinaires

Dans ce nouvel opus, nous avons voulu jouer avec l'énergie, la cadence, en laissant certaines mélodies nous ensorceler. Nous les avons ornées des diverses influences musicales avec lesquelles nous cheminons depuis que nous nous sommes engagés dans cette aventure. Que l'auditeur se laisse envoûter par le plaisir que nous avons eu autant à écrire cet album qu'à l'interpréter « et qu'il estime perdue toute journée où il n'aura pas dansé au moins une fois ». Extrait du livret