Rocio Marquez - Firmamento

20232

Nouveau produit

Depuis ses flamboyants débuts en 2008 au prestigieux Festival International del Cante de las Minas à La Unión, où elle emporta la très convoitée Lampara Minera et quatre autres grands prix qui l'ont consacrée dans le monde du chant flamenco, Rocío Márquez ne cesse d'élever son âme d'artiste.

De la clarté initiale (Claridad 2012) au firmament actuel (Firmamento 2017) le chemin de Rocío Márquez est lumineux. Dans son précédent album El Niño (2014), elle avait rattaché son histoire avec les réformateurs du flamenco Pepe Marchena, dont El Niño était le surnom, et Enrique Morente en faisant notamment appel à l'un de ses fidèles guitaristes Pepe Habichuela. Firmamento est aussi né du souvenir d'une figure titulaire, celle de l'immense poète Federico Garcia Lorca, qui, dans les années 1920, a réussi à convaincre, au delà de son cercle initial, de la noblesse du cante jondo.

Firmamento élève Rocío Márquez encore un peu plus haut dans le monde du flamenco.

11,67 €

Fiche technique

Artiste(s) Rocio Marquez
Titres 1. El primer rayo de luz | 2. Gritos sordos | 3. Alegrías y pesares | 4. Tierra y centro | 5. Son flúor tus ojos | 6. Destierros | 7. Almendrita | 8. Firmamento | 9. Voces
Titres (suite) 10. Si yo me duelo | 11. Dulce tiranía | | 12. Suite i nana de sevilla | 13. Suite ii anda jaleo | 14. Suite iii sones de asturias
Type de Support CD
Label Vivavox
Date de sortie Octobre 2017
Code Barre 3521383445099

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Rocio Marquez - Firmamento

Rocio Marquez - Firmamento

Depuis ses flamboyants débuts en 2008 au prestigieux Festival International del Cante de las Minas à La Unión, où elle emporta la très convoitée Lampara Minera et quatre autres grands prix qui l'ont consacrée dans le monde du chant flamenco, Rocío Márquez ne cesse d'élever son âme d'artiste.

De la clarté initiale (Claridad 2012) au firmament actuel (Firmamento 2017) le chemin de Rocío Márquez est lumineux. Dans son précédent album El Niño (2014), elle avait rattaché son histoire avec les réformateurs du flamenco Pepe Marchena, dont El Niño était le surnom, et Enrique Morente en faisant notamment appel à l'un de ses fidèles guitaristes Pepe Habichuela. Firmamento est aussi né du souvenir d'une figure titulaire, celle de l'immense poète Federico Garcia Lorca, qui, dans les années 1920, a réussi à convaincre, au delà de son cercle initial, de la noblesse du cante jondo.

Firmamento élève Rocío Márquez encore un peu plus haut dans le monde du flamenco.