Ensemble Henri Agnel - Los Kaminos

20245

Après avoir travaillé de magnifiques répertoires poétiques et musicaux créés par les Musulmans et les Chrétiens depuis plus d'une décennie, Henri Agnel et ses musiciens ont choisi de suivre les Séfarades dans leurs voyages obligés, à travers leurs chants d'amour.
Pour interpréter ce répertoire médiéval singulier, les quatre musiciens-chanteurs ont recours à une instrumentation colorée, à des techniques de chant, des pratiques de jeux et d'improvisation que les traditions orales balkanique et arabo-andalouse ont enrichi jusqu'à nos jours. Le mot « Séfarade » qualifie les Juifs expulsés par l'Inquisition catholique d'Espagne en 1492. Par extension, il renvoie aux thèmes de l'exil, de l'errance, de la persécution politique ou ethnique, à ce sentiment d'étrangeté au monde qu'éprouvent les victimes d'oppressions totalitaires.

12,50 €

Fiche technique

Titres 1. Los kaminos de sirkedji | 2. Hija lia | 3. Dos amantes tengo, mama | 4. Abenamar | 5. Yédi kulé | 6. No la puso su madre
Titres (suite) 7. Si veriyash a la rena (ben seni severim) | 8. Me estas mirando | 9. Notches, notches | 10. De edad de kinze anyos | 11. La komida d'la manana | 12. Ven ermoza
Type de Support CD
Label Accords Croisés
Date de sortie Février 2016
Code Barre 3149028085525

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Ensemble Henri Agnel - Los Kaminos

Ensemble Henri Agnel - Los Kaminos

Après avoir travaillé de magnifiques répertoires poétiques et musicaux créés par les Musulmans et les Chrétiens depuis plus d'une décennie, Henri Agnel et ses musiciens ont choisi de suivre les Séfarades dans leurs voyages obligés, à travers leurs chants d'amour.
Pour interpréter ce répertoire médiéval singulier, les quatre musiciens-chanteurs ont recours à une instrumentation colorée, à des techniques de chant, des pratiques de jeux et d'improvisation que les traditions orales balkanique et arabo-andalouse ont enrichi jusqu'à nos jours. Le mot « Séfarade » qualifie les Juifs expulsés par l'Inquisition catholique d'Espagne en 1492. Par extension, il renvoie aux thèmes de l'exil, de l'errance, de la persécution politique ou ethnique, à ce sentiment d'étrangeté au monde qu'éprouvent les victimes d'oppressions totalitaires.