Samuelito - Solo

20117

Nouveau produit

« Sólo » est son premier album solo officiel. Mais tout petit, dans sa chambre, la guitare en main, face au miroir, enregistrer un album « solo » était son jeu préféré, comme d'autres jouent aux Legos. Aujourd'hui, Samuelito s'est fait homme. Cela s'entend. Un homme qui parle les langues d'Afrique, celle du flamenco, ou celle des Celtes, un artiste qui voyage de musique en musique, sans jamais perdre de vue sa voix intime, unique, son chant profond, son chemin, celui qu'il trace simplement en avançant. Cet album s'appelle "Sólo". Le la est donné. À ce rendez-vous avec lui-même, Samuelito est donc arrivé seul. Il s'est donné cent vingt heures, pas une de plus, pas une de moins. C'est le temps de son passage dans les murs, et derrière les micros de La Ferrière. Mais pour cinq jours et cinq nuits, il est arrivé aussi avec de bien lourdes valises. Il y a d'abord parmi ses bagages, ceux qui se voient : deux guitares, un cajón, une calebasse, un bol tibétain et que sais-je encore...

13,33 €

Fiche technique

Titres 1. Tiegezh | 2. Comme l'air | 3. Jerjef | 4. Navegando | 5. Sol | 6. Yarnvili | 7. Para siempre (homenaje a paco de lucia) | 8. Sonambulo
Type de Support CD
Label ADF Bayard musique label ouest
Date de sortie Juin 2017
Code Barre 3560530404220

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Samuelito - Solo

Samuelito - Solo

« Sólo » est son premier album solo officiel. Mais tout petit, dans sa chambre, la guitare en main, face au miroir, enregistrer un album « solo » était son jeu préféré, comme d'autres jouent aux Legos. Aujourd'hui, Samuelito s'est fait homme. Cela s'entend. Un homme qui parle les langues d'Afrique, celle du flamenco, ou celle des Celtes, un artiste qui voyage de musique en musique, sans jamais perdre de vue sa voix intime, unique, son chant profond, son chemin, celui qu'il trace simplement en avançant. Cet album s'appelle "Sólo". Le la est donné. À ce rendez-vous avec lui-même, Samuelito est donc arrivé seul. Il s'est donné cent vingt heures, pas une de plus, pas une de moins. C'est le temps de son passage dans les murs, et derrière les micros de La Ferrière. Mais pour cinq jours et cinq nuits, il est arrivé aussi avec de bien lourdes valises. Il y a d'abord parmi ses bagages, ceux qui se voient : deux guitares, un cajón, une calebasse, un bol tibétain et que sais-je encore...