Walter Gravitt Ferguson - King of calypso limonense

20099

Nouveau produit

A 99 ans, Walter Gavitt Ferguson du Costa Rica est un calypsonien mythique, un personnage humble et une légende vivante. Enraciné comme un vieil arbre sur la côte Caraïbes, il n'a jamais quitté sa ville natale à la recherche de la célébrité ; c'est celle-ci qui est venue frapper à sa porte. Durant 80 ans, les rumeurs de ses talents musicaux ont attirées des gens du monde entier : des calypsoniens concurrents, des fans, des touristes, des musicologues, des musiciens, des pèlerins et même le Président de la République. Une maison de disque a même délocalisé un studio d'enregistrement pour l'installer dans sa maison car il refusait d'aller en ville. Mais, bien des années avant cela, Ferguson vendait ses fameuses cassettes faites maison aux touristes et aux amoureux de la musique venant des quatre coins du monde. Il ne gardait jamais une copie pour lui-même, et en vieillissant, il a commencé à oublier de nombreuses compositions.

Plus de détails

12,50 €

Fiche technique

Artiste(s) Walter Gravitt Ferguson
Titres 1. Cahuita is a beautiful place | 2. Me neighbour | 3. John crow say | 4. Me donkey | 5. Mother love | 6. Canchis canchis | 7. Manzanillo | 8. Long tongue man | 9. Bachelor
Titres (suite) 10. Man work for money | 11. Old harbour (puerto viejo) | 12. Blessed calypsonian | 13. No bother to cry | 14. Charro limonense | 15. Good day
Type de Support CD
Label Bongo Joe
Date de sortie Juin 2018
Code Barre 7640159732242

En savoir plus

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Walter Gravitt Ferguson - King of calypso limonense

Walter Gravitt Ferguson - King of calypso limonense

A 99 ans, Walter Gavitt Ferguson du Costa Rica est un calypsonien mythique, un personnage humble et une légende vivante. Enraciné comme un vieil arbre sur la côte Caraïbes, il n'a jamais quitté sa ville natale à la recherche de la célébrité ; c'est celle-ci qui est venue frapper à sa porte. Durant 80 ans, les rumeurs de ses talents musicaux ont attirées des gens du monde entier : des calypsoniens concurrents, des fans, des touristes, des musicologues, des musiciens, des pèlerins et même le Président de la République. Une maison de disque a même délocalisé un studio d'enregistrement pour l'installer dans sa maison car il refusait d'aller en ville. Mais, bien des années avant cela, Ferguson vendait ses fameuses cassettes faites maison aux touristes et aux amoureux de la musique venant des quatre coins du monde. Il ne gardait jamais une copie pour lui-même, et en vieillissant, il a commencé à oublier de nombreuses compositions.