Shillelagh - Hemels Douwe

10587

Nouveau produit

La rosée qui, comme tombée du ciel, vient se déposer délicatement sur le sol. Le soleil se lève tout juste, il annonce le jour nouveau. Pourtant un pied agile foule déjà l'herbe humide, bientôt suivi par d'autres. Déjà ? Ou plutôt encore ! Car ces gens-là prennent un malin plaisir à défier le rythme de la nature. Leurs jambes voltigent, leurs corps virevoltent en cadence. Tantôt enlacés, tantôt fiers et droits, pantins parfaitement articulés, ils sont suspendus au fil des notes de marionnettistes malicieux. A y regarder de plus près on ne saurait bien dire finalement qui des uns ou des autres tire les ficelles... En harmonie presque parfaite, danseurs et musiciens jettent leurs dernières forces dans une spirale de mouvement où chacun s'accorde. Bientôt ne resteront plus que des souvenirs d'une nuit hors du temps où les empreintes dans l'herbe humide seront les derniers témoins d'un rêve partagé. A tous les danseurs et musiciens du petit matin...

10,00 €

Fiche technique

Artiste(s) Benjamin Macke (Accordéon diatonique) | Gabriel Lenoir (Violon) | Aurélien Tanghe (Guitare)
Titres 1. Het viel eens hemels douwe | 2. Scottisch van Elewijt. Scottisch van Betekom | 3. Cercles circassiens. Cavalcade / Au large / Les Gais lurons | 4. Het viel eens hemels douwe
Titres (suite) 5. Valse. Bleu | 6. Scottisch-mazurka | 7. Polka Surplas | 8. Bourrées d'Auvergne. Du Bruit dans le bourg / Kalimba | 9. Mazurka. a Maison du boulanger | 10. Het viel eens hemels douwe
Titres (suite) 11. Polka poortjes | 12. La Malinoise | 13. Het afscheid | 14. Wissel mazurka | 15. Scottish. L'Air du temps. Les Noctambules
Titres (suite) 16. Het viel eens hemels douwe | 17. La Polka du poulailler. La Polka du presbytère | 18. Het viel eens hemels douwe
Type de Support CD
Label Cie. Macke-Bornauw
Date de sortie 2017
Code Barre 8712618002018

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Shillelagh - Hemels Douwe

Shillelagh - Hemels Douwe

La rosée qui, comme tombée du ciel, vient se déposer délicatement sur le sol. Le soleil se lève tout juste, il annonce le jour nouveau. Pourtant un pied agile foule déjà l'herbe humide, bientôt suivi par d'autres. Déjà ? Ou plutôt encore ! Car ces gens-là prennent un malin plaisir à défier le rythme de la nature. Leurs jambes voltigent, leurs corps virevoltent en cadence. Tantôt enlacés, tantôt fiers et droits, pantins parfaitement articulés, ils sont suspendus au fil des notes de marionnettistes malicieux. A y regarder de plus près on ne saurait bien dire finalement qui des uns ou des autres tire les ficelles... En harmonie presque parfaite, danseurs et musiciens jettent leurs dernières forces dans une spirale de mouvement où chacun s'accorde. Bientôt ne resteront plus que des souvenirs d'une nuit hors du temps où les empreintes dans l'herbe humide seront les derniers témoins d'un rêve partagé. A tous les danseurs et musiciens du petit matin...