Victor Alard, Musicien ambulant - Agnès Unterberger Agrandir l'image

Victor Alard, Musicien ambulant - Agnès Unterberger

55053

Nouveau produit

Victor Alard (1905-1955) c’est d’abord une figure de cabretaïre réservée, un style mélodique reconnaissable entre tous, empreint de sobriété et de poésie. Laissant derrière lui son enfance avec les dernières années du XIXe siècle, cet interprète est au cœur de la montée en puissance et de la structuration du mouvement folkloriste entre les deux guerres, période phare de son activité artistique parisienne. Tandis que les loisirs s’amplifient et se transforment, la cabrette, moins en vogue dans les bals, a cependant ses hérauts, qui font aussi entendre leur voix au travers d’enregistrements sonores.

Avec son instrument, Alard, musicien ambulant à part entière, sillonne la capitale, la banlieue, voyage, sans oublier son « pays » où il recommence à tourner après la guerre avant sa mort prématurée. S’appuyant sur des documents d’archives pour la plupart inédits, c’est le parcours singulier de cet interprète emblématique des musiciens traditionnels du Massif Central que cet ouvrage évoque, sous un angle à la fois biographique et socioculturel, en lien avec le contexte familial et amicaliste dans lequel il évolua.

Une analyse musicale de son jeu, ainsi que celui de ses accompagnateurs Joseph Aigueperse et Léon Guéniffet, vient compléter cette étude en fin de volume.

Un cd joint à l’ouvrage propose à l’écoute la totalité des airs enregistrés par Victor Alard sur 78 tours dans les années 1930.

27,00 €

Fiche technique

Auteur(s) Agnès Unterberger
Avec la participation de Tiennet Simonnin | Fabrice Lenormand | Marc Anthony
Type de Support Livre & CD
Label Société de la Haute-Auvergne
Date de sortie Juillet 2018

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Victor Alard, Musicien ambulant - Agnès Unterberger

Victor Alard, Musicien ambulant - Agnès Unterberger

Victor Alard (1905-1955) c’est d’abord une figure de cabretaïre réservée, un style mélodique reconnaissable entre tous, empreint de sobriété et de poésie. Laissant derrière lui son enfance avec les dernières années du XIXe siècle, cet interprète est au cœur de la montée en puissance et de la structuration du mouvement folkloriste entre les deux guerres, période phare de son activité artistique parisienne. Tandis que les loisirs s’amplifient et se transforment, la cabrette, moins en vogue dans les bals, a cependant ses hérauts, qui font aussi entendre leur voix au travers d’enregistrements sonores.

Avec son instrument, Alard, musicien ambulant à part entière, sillonne la capitale, la banlieue, voyage, sans oublier son « pays » où il recommence à tourner après la guerre avant sa mort prématurée. S’appuyant sur des documents d’archives pour la plupart inédits, c’est le parcours singulier de cet interprète emblématique des musiciens traditionnels du Massif Central que cet ouvrage évoque, sous un angle à la fois biographique et socioculturel, en lien avec le contexte familial et amicaliste dans lequel il évolua.

Une analyse musicale de son jeu, ainsi que celui de ses accompagnateurs Joseph Aigueperse et Léon Guéniffet, vient compléter cette étude en fin de volume.

Un cd joint à l’ouvrage propose à l’écoute la totalité des airs enregistrés par Victor Alard sur 78 tours dans les années 1930.